Aller au contenu
Ancrages KSN

Dispositifs d'attente pour béton armé

Ancrages KSN

Les ancrages KSN d’Ancon utilisés avec les armatures à filetages parallèles Bartec permettent de simplifier les joints de reprise de bétonnage. Leur usage combiné permet aux Ingénieurs de créer des joints entre voile et dalle béton armé sans restriction sur la longueur ou le diamètre des armatures à utiliser comme avec les boites d’attentes et sans les difficultés de longueurs d’ancrage dans le voile rencontrées avec l’utilisation des manchons d’armatures.

Les ancrages comportant un filetage interne sont encastrés dans le voile béton puis lors de la construction de la dalle adjacente, des armatures avec filetage parallèle Bartec sont alors insérées dans les ancrages.

Ce dispositif est plus rapide, plus facile à installer mais surtout à moindre risque que les autres dispositifs assurant la continuité d’armatures à travers les joints de reprise de béton. Il n’est plus nécessaire d’avoir recours au perçage de coffrage ou perçage du béton et le risque d’accident dû aux armatures d’attentes exposées ou au dépliage des armatures sur chantier est éliminé. Ce système remplace les armatures coudées et les étriers, simplifiant ainsi les armatures et réduisant l’encombrement dans le voile.

Contrairement aux boites d’attentes, il n’y a théoriquement pas de limite en ce qui concerne la longueur des armatures de dalle, ce qui permet de satisfaire les exigences de longueurs de recouvrement de EN 1992:1-1 (Eurocode 2) et de plus, le choix de diamètres d’armatures est plus étendu que pour les boites d’attentes.

Une série de tests indépendants a permis de vérifier une amélioration de la capacité des ancrages dans le cas de joints soumis à un moment fléchissant. Cette capacité améliorée est particulière aux ancrages KSN d’Ancon.

Reconnaissance de l’industrie

Le dispositif d’ancrage KSN a été reconnu Meilleur Produit lors du salon UK Concrete 2013.

Constituants du dispositif

Les informations détaillées sur le produit et ses performances sont disponibles dans la brochure PDF. Un court résumé est présenté ci-dessous.

Ancrage KSN d’Ancon

Les ancrages utilisent un filetage métrique standard Bartec. Les ancrages comprennent une gamme de huit différentes tailles.

Support en bois pour les ancrages KSN

Les ancrages KSN sont livrés sur chantier préalablement assemblés en rangée fixés au dos d’un support en bois de forme trapézoïdale. Ce support en bois facilite l'installation, crée une indentation pour le transfert de l’effort tranchant et permet un ancrage plus profond et une meilleure performance.

Le support en bois comprend une tranche colorée indiquant la tranche supérieure pour l'orientation lors de l'installation contre le coffrage, et une étiquette indiquant s'il s’agit de la rangée d’ancrage supérieure ou inférieure.

Armatures de continuité Bartec d'Ancon.

Contrairement aux dispositifs d’attente nécessitant le dépliage des armatures et pour lesquels les dimensions du boitier limitent la longueur des armatures, les ancrages KSN n’ont théoriquement pas de limite de longueur des armatures. Cela permet de satisfaire les exigences de longueurs accrues de recouvrement de EN 1992:1-1 (Eurocode 2).

Les ancrages peuvent être utilisés avec des armatures de type B500B et B500C de diamètre12mm, 16mm et 20mm filetées avec un filetage métrique Bartec et fournies par Ancon. Le dépliage d’armatures sur chantier n’est plus nécessaire.

Amélioration des performances, confirmée par les résultats de tests indépendants.

A partir des tests conduits dans le but de déterminer la capacité des ancrages en traction, Ancon a pu identifier une éventuelle amélioration de la capacité des ancrages lorsque la compression due au moment appliqué se trouve dans la zone du cône d’arrachement du béton.

Une deuxième série de tests a confirmé l'amélioration de la capacité de l'ancrage lors de la présence d'un effort de compression. L'amélioration mesurée s'est avérée importante dans certaines conditions.

La brochure du dispositif d’ancrages KSN contient des tableaux contenant les performances des ancrages pour les joints voile-dalle soumis à un moment.

Choix concernant l’ancrage inférieur

Dans le cas d'un joint soumis à un moment, la traction est résistée par les ancrages supérieurs et la compression par le béton. Néanmoins, une partie des armatures de dalles doit être ancrée dans le voile comme spécifié dans EN 1992:1-1 (Eurocode 2) Clause 9.3.1.2.

Cet ancrage des armatures inférieures peut être réalisé en utilisant des ancrages Ancon KSN, des boites d'attentes Ancon Eazistrip ou des boitiers utilisant des manchons Ancon.

Dernières Nouvelles

Un Nouveau Goujon Verrouillable

Ancon a développé un goujon verrouillable innovant utilisable dans les joints de dilatation temporaires, généralement rencontrés en précontrainte par post-tension.